• Exposition

     

    Voici la deuxième exposition  que nous avons vu au mois de mai.

     "Une image peut en cacher une autre ".
     Au Grand Palais
    visible du 8 avril au 6 juillet 2009


    Fascinée par les phénomènes optiques et curieux d'explorer .
    Les artistes sont à l'origine d'une longue histoire
    où ils jouent aussi bien avec l'image
    Qu'avec le spectateur.
    De nombreux peintres se sont on introduit plusieurs sens, souvent dissimulés,pour délivrer un sens  moral ou symbolique, voire pour y insérer une signification religieuse, politique ou sexuelle.


    Mis à part Arcimboldo et ses célèbres images composites
    ou ses portraits réversibles,
    et Dali grand maître incontestable de l'image ambiguë
    L'exposition comprend plus de 250  oeuvres.
     Inédits et surprenantes
    Autour de grands thèmes comme
    les images composites, cachées et réversibles,
    les paysages anthropomorphes,
    les anamorphoses et les illusions........



     Bonne visite.


    Imitiation et imagimation.



    Albrecht Dürer
    1471 - 1528
     Vue du Val d'Arco  vers 1495
     plume, encre brune aquarelle et rehauts de gouache, reprises à l'encre noire.
    22,3 X 22,2 cm.


      La manipulation de Dürer
    Deux têtes
    sur la colline centrale  et  sur la falaise de gauche.

    Dans la réalité la tête de droite se situe  de l'autre  côté du rocher.
    Ce qui permet de l'interpréter comme les gardien du défilé
    contrôlant l'accès du territoire dominé par les Vénitiens.
     Expliquant le titre  " fenedier klawsen"
    ( défiler des Vénitiens)

    Hermann Leber démontre en1988
    La falaise anthropomorphe .

    Dürer a voulu  à travers cette manipulation  faire appel à la parabole biblique
    de la paille et de la poutre
     l'homme à la poutre dans l'oeil.

    ___________________________________________________________

    Paysage extravagant.


    Herri met de Bles.
     1500 -1560
     Le Mercier  endormi pillé par les singes.
    huile sur bois.
    59,5 x 85,5 cm.

    On peut qualifier ce tableau de paysage Extravagant

    La période de l'activité du peintre coïncide avec  le conflit entre les valeurs chrétiennes et les forces du capitalisme .

    On voit le mercier endormi sous un arbre,pendant
    que les singes manipulent ses objets
    bourses, petits miroirs, lunette

    Ce tableau incarne les forces du mal menaçant l'âme humain.
     Ainsi la moitié du tableau  à gauche du paysage ou se concentre la scène du mercier endormi et pillé,
    répond la partie de droite du tableau ou une série de diaboli surmontant un monticule,par leurs agitation attire notre attention.
    L'un d'eux s'apprête à explorer une grotte sombre
     En basculant notre regard devant le tableau, un visage apparaît.
    Les grottes sont les orbites oculaires,
    le rocher proéminent est la marine,
    une faille dans le rocher est une bouche et l'arbre verdoyant,
    une barbe.
    -----------------------------------------------------------

    Images composite.et visions allégoriques.





    Giuseppe Arcimboldo
    1527 - 1593
    Tête réversible avec corbeille de fruits
    vers 1590
    .


    Il expose les enjeux du beau et du laid.

    Ce nouvel art refuse les principes de la proportion
    et de la symétrie d'une beauté

    La tête composé s'assume en tant que monstre qui revendique sa laideur comme beauté.


    ---------------------------------------------------------------------------


    Les médailles bifaces.

    La guerre des images entre
     les catholiqueset les protestants

    l'une des premières images réversibles
    date  de 1520 - 1522.


    Anonyme
    Pays
    protestant

    face
    pape
    et
    diable
     
    Cardinal
    et fou
    XVII siècle.


    Médaille de bronze diamètre 3 cm.

    Tableaux bifaces


    Anonyme
    Pays-Bas

    double portrait
    Pape
    et
    diable
    vers 1600
     
    huile sur bois
    30,5 X 23,5 cm.








    _______________________________________________________

    Silhouette.



    Paul Gauguin
    Au dessus du gouffre
    1888
    Huile sur toile 72,5 x 61 cm.


    Le tableau offre sur l'océan encadré de falaise une vue plongeante
    inspirée de la cote bretonne prés du Pouldu.

    Lefragment de l'eau par l'écume devient figure.
    On y discerne tourner vers la droite un visage au nez busqué.
    Qui fait penser au portrait de Gauguin portant un béret.

    _______________________




    Edgar Degas
    1834 - 1917

    Côte escarpée
    vers 1890 - 1892.
     Pastel sur papier
    42 x 55 cm.

     On reconnaît facilement les cuisses, le ventre ,les seins, le cou,
    le menton et la chevelure d'une femme
    parmi les collines et la falaise de Côte escarpée.
    Degas aurait transformé en paysage un nu dont il n'était pas satisfait.
    _______________________



    Salvador Dali.
    1904 - 1989

    Le Grand Paranoïaque
    1936
    Huile sur toile
    62 x62 cm.

     
    La tête est formée par un groupe de figures, sans doute des naufragés.
    Comme en témoigne la barque échouée en bas.


    ---------------------------------------------------------------------------------------

    Jeux de métamorphoses.


    Tim Noble ( 1966 ) et Sue Webster ( 1967 )

     Vie sauvage anglaise.
    88 animaux taxidermisée.

    En 2000, à la mort de son pére, Tim Noble hérite de la collection d'animaux empaillés.
    Ils en font une sculpture
    d'un roi pêcheur constituée d'animaux sauvages de la faune anglaise..

    L'ombre représente deux silhouettes en souffrances.

    ---------------------------------

    Nous allons finir par
    Markus Raetz.
    1941



    Métamorphose II.
    1991
    fonte sur trépied
    bois et acier.

    Il s'agit d'un lapin  et d'un buste  d'homme en chapeau.


    Exposition passionnante je ne suis régaler à chercher observer
    expliquer à mon rouquin ou regarder.
    Nous avons passé presque 4 heures sans nous en rendre compte


    Mes sources:
    Arts actualités magazine .
    Dossier de l'art n°162
     
      Éditions de la Réunion des musées nationaux
    Une image peut en cacher une autre.
     mars.2009.

    Sur internet: http://www.rmn.fr/Presentation-del-expo-Une image-peut-en-cacher-une-autre

     


    « La mer.Tableau enfin fini. »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Juin 2009 à 09:40
    dgidgi
    merci Mireille, j'aime quand l'imagination laisse la place à la réalité
    une expo ou je me serais plu
    bisou ** dgidgi
    2
    Mercredi 24 Juin 2009 à 10:01
    jacques87220
    Bonjour Mireille
    C'est curieux ces recto/verso, on ne s'en rend pas compte comme ça mais en detaillant les traits, c'est vrai que ça ne doit pas etre simple a faire
    Bisous a toi et bonne journée
    Jacques
    3
    Mercredi 24 Juin 2009 à 11:40
    Même pas râté le bateau, ni dans un sens, ni dans l'autre ??? Félicitations et contente que tu sois de retour !!! Bises
    4
    Mercredi 24 Juin 2009 à 12:01
    J'aime beaucoup ton article,c'est amusant de chercher dans le tableau les visages.bonne journée et merci.babsy
    5
    Mercredi 24 Juin 2009 à 13:09
    lizagrece
    Très interessant ton "expo" ... décidément on expose beaucoup sur les blogs aujourd'hui et c'est tant mieux !
    6
    Rem
    Mercredi 24 Juin 2009 à 23:57
    Rem
    Un superbe article...rien sur octavio CAMPO...bizarre, un génie aussi dans la matière. Bonne nuit Rem
    7
    Jeudi 25 Juin 2009 à 00:11
    Je comprends que cette exposition soit passionnante. J'adore ces créations à double entrée, où il faut chercher le tableau dans le tableau.
    8
    Jeudi 25 Juin 2009 à 09:53
    Valerie
    Waoh...c'est vraiment génial!!!!
    9
    DD
    Jeudi 25 Juin 2009 à 10:32
    DD
    Degas ... j'ai eu du mal à trouver, c'est magnifique !
    je veux bien croire que tu sois restée 4h, tu as dû te régaler toi qui sait apprécier une telle expo
    bises mireille, bonne journée
    10
    DD
    Jeudi 25 Juin 2009 à 10:34
    DD
    Degas ... j'ai eu du mal à trouver, c'est magnifique !
    je veux bien croire que tu sois restée 4h, tu as dû te régaler toi qui sait apprécier une telle expo
    bises mireille, bonne journée
    11
    Jeudi 25 Juin 2009 à 15:00
    Original le thème de cette expo!
    12
    Jeudi 25 Juin 2009 à 16:40
    jacques87220
    Bonjour Mireille
    Tu as bien fait de rester si longtemps a contempler cette expo! Je ne suis pas assez connaisseur
    Bisous a toi
    Jacques
    13
    Jeudi 25 Juin 2009 à 16:43
    Mireille
    Non rien sur cet artiste.Qui pourtant avait sa place dans cette expo.Mais on ne peux pas mettre tout le monde.Et c'est dommage.
    14
    Jeudi 25 Juin 2009 à 16:46
    Mireille
    J'en suis sortie enchantée mais d'autre artiste avais sa place aussi.Plus contemporain.
    15
    Jeudi 25 Juin 2009 à 16:49
    Passionnant. Bravo VITA
    16
    Jeudi 25 Juin 2009 à 16:51
    Mireille
    Je suis toujours à l'heure c'est une de mes qualités
    17
    Vendredi 26 Juin 2009 à 09:45
    jacques87220
    Bonjour Mireille et merci de ton passage sur mon blog, j'aime bien ces tableaux que l'on peut regarder a l'endroit comme a l'envers
    Je t'embrasse pour ta fin de semaine
    Jacques
    18
    Vendredi 26 Juin 2009 à 10:08
    Sherry
    j'adore ce genre d'images, et plus particulièrement Salvador Dali. merci
    19
    Vendredi 26 Juin 2009 à 17:20
    Mireille
    ça t'aurais plus Sherry  beaucoup d'œuvre de  Dali
    20
    Vendredi 26 Juin 2009 à 17:21
    Mireille
    Mon mari non plus. je riais de le voir chercher. Coucou c'est là regarde.
    21
    Vendredi 3 Juillet 2009 à 14:22
    raetz
    La perception que l'on a du réel est au centre de son oeuvre. Par des métamorphoses, des distorsions et des anamorphoses, il trompe les habitudes de notre regard et devient artiste de l'illusion.
    22
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 21:30
    Melly
    eh bien ... je suis gâtée avec tes articles !
    Merci merci !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :