•  Saint Jean-Pieds-de-Port.

     

     Au Pays Basque, à 55 km au sud-ouest de Biarritz, Saint-Jean-Pied-de-Port doit son nom à sa situation, au pied des cols de Cize, dont le fameux col de Roncevaux, “ports” signifiant "col". 

    La citadelle

    ( un clic sur les photos pour mieux les voir.)

      La rue principale.

     La ville s’inscrit sur l’ancienne route des crêtes utilisée par les Romains, les armées de Napoléon et, encore aujourd’hui avec les pèlerins de Compostelle. 

    La citadelleLa citadelle

    La citadelle

     Nous quittons la rue principale pour montée à la citadelle.

     

    A Saint Jean Pied de Port, à l'emplacement de l'ancien château médiéval, la citadelle se dresse fièrement au sommet de la colline de Mendiguren. Dominant la ville et la Nive de près de 80m, elle fut construite vers 1625 - 1627,

    Édifiée au XVIIe à l’époque des guerres de religion et des conflits franco-espagnols, elle est alors remaniée par Vauban qui en améliore le système défensif et la fortification de l’ensemble de la ville. 

    Le bâtiment abrite un collège depuis 1965..

    La citadelle

    La citadelleLa citadelle

     

    Nous voici au pieds et faisons le tour.

    La citadelle

    Bonjour toi.

    La citadelle

    La citadelle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La citadelle

     Nous remontons des douves

    La citadelle ne se visite qu'au mois de juillet et août.

    c'est le collège.

    La citadelleLa citadelle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Puis nous redescendons  vers le terrain de sport..

     

    La citadelle   

    La citadelle 

    La citadelle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

           La citadelle vue de Uhart Cize.

    La citadelle

     

    Et pour la collection de Cathy.

    Thème sur eau.

    La citadelle

    La Nive de Béhérobie

    Rivière qui traverse à proximité de l'Eglise Notre Dame du Bout du Pont.

    Il est agréable de s'arrêter quelques minutes pour simplement la regarder s'écouler.

     

     

     


    14 commentaires
  •  

    Pour le tableau du samedi avec Lilou et Fardoise.


    Pour cette quinzaine, Lilou nous propose « Les Scènes quotidiennes« .

    Repas ou jeu cela donnent des toiles intimistes ou pas.

     

    Auguste Renoir.

     né le 25 février 1841 à Limoges (Haute-Vienne) et mort le 3 décembre 1919 au domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer, est l'un des plus célèbres peintres français.

    Pierre-Auguste Renoir de son vrai nom, est né à Limoges en 1841 d'un père tailleur et d'une mère couturière. Doué pour le dessin, et aussi pour le chant, il travaille comme décorateur dès l'âge de 13 ans dans un atelier de porcelaine tout en suivant des cours dans une école d'art.

     

     

    Renoir est le peintre impressionniste qui c'est le plus intéressé  aux scènes quotidiennes de sa vie familiale comme ce tableau.

    Tableau du samedi

    Déjeuner à Berneval. 1898.

    ( collection particulier.)

    Ce tableau fut peint dans le chalet que la famille Renoir avait loué en juillet 1898, à Berneval, au bord de la mer, à l'est de Dieppe..

     

    Pierre le fils, à treize ans lit un livre qu'il soutient entre ses jambes. Il s'insère avec difficulté au premier plan et est coupé  par le cadre, tandis que Gabrielle Renard la bonne et Jean qui à quatre ans  sont étroitement encadrés par les rideaux et le mobiliers.

    Pourtant il ne semble pas y avoir de barrière  seulement le brusque changement échelle entre adolescent  et la scène du fond. Les trois personnages encerclent le centre du tableau.

    La Tête de Pierre se situe au niveau de la table dressé comme pour nous  inviter à passer de l'autre côté.. Vers la lumière qui estompe les contours. Les tonalités lisses sont appliquées avec des touches fluides et longues, en dépassant les traits courts de l'époque impressionniste.

    Cette toile est une des très rares images de Pierre  faites après sa cinquième  années, et Jean à son tour, ne fut plus en faveur comme modèle  quand on lui coupa les cheveux, vers 1901 et fut remplacé par Claude (Coco)..

    A cette époque les cheveux longs étaient à la mode pour les petits garçons, mais Renoir voulait que ses enfants conservent leurs boucles le plus longtemps possible. Jean Renoir a raconté la gêne que ses cheveux longs lui causèrent, et qu'il fut forcé de porter  jusqu'à ce qu'il aille à l'école.

     

    Gabrielle Renard  engagée par le peintre pour être la nourrice pour Jean  et devient un des modèles favoris de artiste apparaissant dans 160 tableaux.

    Ce tableau est resté en possession de Renoir jusqu'à sa mort. 

     

     

     Pour voir les autres participations un petit clic sur Fardoise

      


    19 commentaires
  •  

    RV reflets novembre

    Pour notre RV de novembre.

    Voici des reflets du casino de Pau

    RV reflets novembre

     

    RV reflets novembre

    le reflet de monsieur qui attend madame..

    RV reflets novembre

     

     Pour voir les autres participations un petit clic sur Annie 54.

     


    22 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires