• Vieille coque



    Aquarelle 18/25
     
    La grande voile se hisse sous la force du vent
    Bercée de par la houle et les vagues d'argent
    Les courbes se dessinent du trois mâts flamboyant
    Ramenant les pêcheurs aux  Iles Des  Glénan.


    (Extrait du poème/ Les Marins Pêcheurs.
    Publié dans : Poèmes Sur La Mer.)





      

     

    « Mes premières peintures.Lever du jour »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Rem
    Mardi 16 Septembre 2008 à 10:27
    Rem
    Disons, peut mieux faire, tu sais comme à l'école
    2
    Mardi 16 Septembre 2008 à 16:49
    Sylvain
    Les Glénans... Et dire que je n'y suis allé qu'une fois alors que j'habite en face! Bonne fin de journée. Moi j'aime bien ce tableau.
    3
    Mardi 16 Septembre 2008 à 19:10
    Mireille
    Et oui,je suis d'accord.Mais c'est un exploit je l'ai gardé.
    4
    Mardi 16 Septembre 2008 à 19:12
    Mireille
    Merci sylvain,mais Rem à raison. C'est nul 2/20
    5
    Jeudi 18 Septembre 2008 à 17:36
    SIMONE
    belle aquarelle
    6
    Jeudi 18 Septembre 2008 à 22:24
    Mireille
    Merci Simon,on peut faire mieux
    7
    Dimanche 29 Mai 2011 à 09:36
    Oncle Dan

    J'avais fait celui-ci  à cette adresse :

    Mettre les voiles !

    8
    Julie
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 12:23
    Julie

    vous dessiner drolement bien j'adore l'aquarelle j'ai toujours voulut savoir en faire mais n'arrivant pas je me suis lancer dans les mangas sans laissser l'aquarelle et vont dessin m aide beaucoup car je sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que je voit schemas pas schemas :) et de voir ma main faire le geste toute seule avec le pinceau ;)

     

    aurevoir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :