•  

    Automne que de belles couleurs tu nous donnes

    Bonne semaine à tous.

     


    15 commentaires
  •  

    tableau du samedi.

    Deux cerveaux pour nous faire travailler.

    Fardoise donne le thème et Lilou publie.  

     

    Après la série bateaux nous voici dans le train..

     Avec 

    Edward.  Hopper 

     Peintre et graveur  américain.

    Né le 22 juillet 1882 à Nyack dans l’ Etat de New York et mort le 15 mai 1967 à New York.

    Il peignait la vie quotidienne des classes moyennes. Au début de sa carrière, il a représenté des scènes parisiennes avant de se consacrer aux paysages américains et de devenir un témoin attentif des mutations sociales aux États-Unis. Il produisit beaucoup d’ huile sur toile mais travailla également l' affiche, la gravure( eau-forte) et aquarelle. 

    Tableau du samedi.

    Gravure. Nuit dans le train 1918 

    Tableau du samedi.

    Gravure couple dans le train. 1918.

    Une grande partie de l’œuvre de Hopper exprime par contraste la nostalgie d’une Amérique passée, ainsi que le conflit entre nature et monde moderne. Dans une « ambiance métaphysique », en un monde devenu autre où la relation humaine est comme effacée.

    Ses tableaux mettent en scène des personnages ou lieu qui provoquent une impression de mystère et de mélancolie chez le spectateur..

    sa vision naturaliste et avant-gardiste à largement inspirée le cinéma et notamment Hitchcock, Lynch et encore Wim Werders.

    --------------------------------------------------------------------------

     

    Tableau du samedi. 

    Compartiment C,voiture 293.

    ou 

    Voyageuse en train.

    Compartiment C, voiture 293 est un tableau magnifique. C'est un tableau vert. Joséphine dit Jo la femme  Edward dit Ed, l'appelait   

    " le tableau vert". (Jo jalouse comme une tigresse sera son seul modèle féminin dans tous ses tableaux.)

    Ce tableau vert montre une femme blonde, vêtue d'une robe de couleur prune assise dans un compartiment du train au mur et mobilier verts. Seul appuie tête est blanc à la base violacé. La femme lit  quoi,un magasine,un indicateur de chemin de fer?

     C'est d'abord une affaire de composition donc le peintre excelle: donner illusion de la simplicité. Rien de plus évident que la femme lisant dans un compartiment vert  et exactitude du titre, Compartiment C, voiture 293, semble le confirmer.

    Or dans la réalité la voiture 293 n'existe pas. Pas plus que le vert, ce type de compartiment, le paysage crépusculaire et la lumière. D'ou vient cette lumière, d'où vient-elle. La lampe est éteinte. Les ombres suggèrent qu'elle provient du couloir, mais comment le couloir d'un train à la tombé de la nuit peut-il projeter sur une femme  une lumière solaire d'une telle intensité.

    Où va cette femme vers le bonheur , le malheur ?

    A vous de l'imaginer..

     

     

     

     

     


    15 commentaires
  • 2éme  Rv reflets octobre

     

    Pour notre RV reflets octobre nous allons à Ria de Port-Rhu située entre Douaenenez et Tréboul.

     

    2éme  Rv reflets octobre

     

    2éme  Rv reflets octobre

     

    Photo du week-end

    cimetière de bateaux recueille les épaves des anciens bateaux en bois du port.

    Photo du week-end

    Pour voir les autres participations un petit clic sur Annie 54.

     

     


    17 commentaires