• Tableau du samedi.

    Tableau du samedi. Le train

    En souvenir de Lady Marianne  .

     Lilou et Fardoise.

    Ont besoin évasion et nous proposent

    Les oiseaux migrateurs.

    -----------------------------------------------------

      J'ai choisi cette aquarelle pour l'élégance de ce bel échassier d'Europe avec ce joli rendu du plumage, son  joli coup noir avec cette superbe tache rouge sur la tête et sa queue touffue.. 

    Vous les avez reconnue ce sont deux Grues.

    Ce bel oiseau que j'entends souvent passé au dessus de la maison de ma maman.

    Oh comme mes montagnes me manquent en ce moment.

    C'est une aquarelle de Karl Martens. 

    Il applique l'aquarelle sur du papier fait main placé sur le sol de son atelier. A l'aide de pinceaux japonnais et chinois.

    J'aime beaucoup ce style fluide et libre pour donner le mouvement des oiseaux.

    J'ai toujours été attiré par ce style..

    J

    Tableau du samedi. oiseau

     

    Karl Mårtens 

     Né à San Francisco en 1956, et a grandi à Drottningholm dans la banlieue de Stockholm en Suède. Depuis son enfance, Mårtens s’est déplacé entre l’Amérique du Nord et l’Europe : de la Suède au Canada, de retour à San Francisco et, plus récemment, de retour à Stockholm où il réside maintenant.

    Mårtens est l’un des meilleurs artistes de la faune de sa génération. La principale préoccupation du travail de Mårtens est l’étude du monde naturel, et des oiseaux en particulier, une fascination qui découle de son enfance. Il a dessiné et peint des oiseaux dès le plus jeune souvenir, passant d’études précises et détaillées au style plus fluide et libre tel qu’il est pratiqué aujourd’hui. Au fil des ans, il a accumulé une connaissance approfondie des oiseaux, et il peint de mémoire. Peint exclusivement à l’aquarelle, ses études exquises sur les oiseaux, en particulier les oiseaux de proie, la sauvagine et la sauvagine, capturent quelque chose de l’essence vitale et du caractère de leurs sujets.

     

    Pour voir les autres participations un petit clic sur Lilou.


    26 commentaires
  •  

    Rv Reflets Décembre.

     

     

    Les amours, c'est comme les champignons, il est trop tard quand on découvre qu'ils sont empoissonnés.

        Tristan Bernard

     


    16 commentaires
  • En souvenir de Lady Marianne 

    Tableau du samedi. Le train 

     Toujours dans le thème du train. 

    Avec Lilou et Fardoise.

    --------------------------------------- 

    Giorgio de Chirico.

     né le 10 juillet 1888 à Volos en Thessalie (Grèce), et mort le 20 novembre 1978 à Rome (Italie), est un peintre, sculpteur et écrivain italien dont les œuvres, unanimement admirées des surréalistes jusqu’en 1925, ont ensuite été rejetées tout aussi unanimement.
    Son père, amateur d’art et de voile, lui fait découvrir la Grèce antique. Sa mère, née à Smyrne, en Turquie, d’une famille d’origine italienne, est chanteuse d’opéra. À l’âge de 12 ans, De Chirico est inscrit à l’Institut polytechnique d’Athènes puis à l’académie des Beaux-arts, où il suit des cours de dessins et de peinture. Après la mort de sa sœur, puis de son père, en 1905, il quitte la Grèce pour Milan puis Munich avec sa mère et son frère cadet Andrea. Il fréquente l’académie des Beaux-arts dont il suit les cours sans enthousiasme. Mais il découvre les œuvres de Friedrich Nietzsche et Arthur Schopenhauer et les tableaux d’Arnold Böcklin et de Max Klinger.

    http://www.graphiste-webdesigner.fr/blog/2016/11/giorgio-de-chirico/ 

     

    Si si il est là regarder bien .

    Dans beaucoup de ses tableaux nous avons ce petit train discret qui passe dans ses paysage, évoquant la figure paternelle trop tôt disparue.

    Son père travaillait dans les chemins de fer.

     

     Elle est conservée au Museum of Modern Art à New York.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gare_Montparnasse_(La_M%C3%A9lancolie_du_d%C3%A9part)

     

    Premier séjour De Chirico à Paris  1911 au salon des œuvres  au salon d'automne et au salon des indépendants. "Il réussit à surprendre ceux qui étaient habitués à tous".

    Lors de la création de la toile l'une des gares parisiennes près de la place de rennes à servi de model. Elle est très peu représenté . oeuvre se distingue par une simplicité géométrique. Artiste utilise des lignes droites pointues. ( peut-être sous l'influence de Picasso). L'image ressemble à une illustration de livre ou à une gravure. "Gare Montparnasse" fait référence à la période métaphysique de oeuvre de artiste. De Chirico incarne en elle ses réflexions sur le temps. Ces réflexions  se reflètent dans plusieurs contraste visuels. La grande arche de gauche et un élément de architecture classique. Il s'oppose à la conception occupant la partie centrale de image soit une plate forme soit une terrasse, reposant sur des piliers. ces colonnes carrés sont en béton et sont clairement contemporaine. Mais ce met pas tout. La fumée strictement verticale du tuyau d'une locomotive figée dans un paysage immobile indique que le temps s'est arrêté. Et que les drapeaux sur la tour et dans les profondeurs du paysage tremblent dans le vent.

    L'espace de la peinture est divisé en deux parties contractées, symbolisant deux modes différents.

    La composition semble être construite sur deux lignes d'horizon. L'élément de base de l'espace intérieur , atteignent la base des  pieux de bétons, et un bouquet de bananes. ces deux espaces sont unis par une belle route jaune géométriquement droite, sur la quelle ont voit deux petites figure humaines.

    Mystère et anxiété. Impression est rehaussé par la peinture lisse et séché..c'est une belle oeuvre de artiste.

     ---------------------------------------------------------------------------------------------------

    Pendant le confinement nos villes désertées ne ressemblent-elles pas à la peinture de Giorgo de Chirico?

    Dans beaucoup œuvres De Chirico les villes sont dessertes et nous avons ces lointains trains immobiles annoncent-ils nos départ interdits?

    En 1914 ils introduits des mannequins  fantomatiques. Ces êtres sans visages sont-ils la prémotion de nos masques.. 

    Tableau du samedi. Le train

    Torino métafisca.

     

    Pour Chirico c'est sans doute un simple hasard comme dans le portrait d'Apollinaire en 1914 où le peintre a peint une cible sur le front du poète à l'endroit exact où il fut frappé par un éclat obus en 1916.

     

    Tableau du samedi. Le train

     la Mélancolique Ariane.

    Et la solitude de artiste face à son époque après son  déménagement de Paris en 1911..

    C’est en ce lieu qu’en 1912, Giorgio De Chirico, le grand peintre italien de l’Avant-garde Métaphysique fit la rencontre d’Ariane, qui devint dès lors un topos dans son œuvre pictural : au moins huit tableaux de l’artiste, qui utilisait une réduction en plâtre de la statue comme modèle, s’inspireraient d’elle.

     

    Exposition à l'Orangerie à Paris16 Septembre jusqu'au 14 décembre 2020.

    " Les peintures silencieuses "

    de Goirgio De Chirico

    En application des directives gouvernementales le Musée est de nouveau fermé.

     

     

    Pour voir les autres participations un petit clic sur  Fardoise.

    Tableau du samedi. Le train

    Je vous laisse sur cette dernière toile.

     Une pensée pour tous ceux qui nous ont quitté en ce week-end de Toussaint. 


    19 commentaires