•  

    Juste au moment de pendre la photo une ouvrière c'est invitée ..

     

    Voici un petit poème de  Ph Wilmart.

     

    Sortant d’une longue torpeur,
    Par l’air frais du printemps,
    L’abeille, émue par la douceur,
    Se dirige vers l’avant.

    Accueillant de ses ailes,
    La céleste lumière,
    Elle s’envole vers le ciel,
    Par la brise légère.

    A travers la brume du matin
    Elle découvre dans le lointain,
    Une douce lueur,

    Lui offrant son cœur,
    Eclairé par un soleil d’or,
    Afin de prendre le divin trésor.

    Ph. Wilmart

     

    Un grand merci pour votre soutien..

    Bonne semaine à tous.

     


    10 commentaires
  • (Photo du petit cimetière de Beholéguy.64)

     

    Ne reste pas à pleurer devant ma tombe,

    Je n'y suis pas, je n'y dors pas.

    je suis un millier de vents qui soufflent;

    je suis le scintillement du diamant sur la neige.

    Je suis la lumière du soleil sur le grain mûr;

    Je suis la douce pluie d'automne.

     

    Quand tu t'éveilles dans le calme du matin,

    je suis le prompt essor

    Qui lance vers le ciel où ils tournoient les oiseaux silencieux.

    je suis la douce étoile qui brille la nuit.

    Ne reste pas à

    te lamenter devant ma tombe.

    Je n'y suis pas; je ne suis pas mort.

    Anonyme.

    Ne reste pas...

     

    Tu seras toujours dans notre cœur belle maman. 

    Blog en pause.


    18 commentaires
  •  je passe en vitesse 

    Vous souhaiter une bonne semaine à tous..  


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires