• Le vieux solitaire.

    Le vieux solitaire.

    ( Acrylique et feuilles d'or. )

     

    Je suis tel qu'un ponton sans vergues et sans mâts,
    Aventureux débris des trombes tropicales,
    Et qui flotte, roulant des lingots dans ses cales,
    Sur une mer sans borne et sous de froids climats.

    Les vents sifflaient jadis dans ses mille poulies.
    Vaisseau désempare qui ne gouverne plus,
    Il roule, vain jouet du flux et du reflux,
    L'ancien explorateur des vertes
    Australies !

    Il ne lui reste plus un seul des matelots
    Qui chantaient sur la hune en dépliant la toile.
    Aucun phare n'allume au loin sa rouge étoile ;
    Il tangue, abandonné tout seul sur les grands flots.

    La mer autour de lui se soulève et le roule,
    Et chaque lame arrache une poutre à ses flancs ;
    Et les monstres marins suivent de leurs yeux blancs
    Les mirages confus du cuivre sous la houle.

    Il flotte, épave inerte, au gré des flots houleux,
    Dédaigné des croiseurs aux bonnettes tendues,
    La coque lourde encor de richesses perdues,
    De trésors dérobés aux pays fabuleux.

    Tel je suis.
    Vers quels ports, quels récifs, quels abîmes,
    Dois-tu les charrier, les secrets de mon cœur ?
    Qu'importe ?
    Viens à moi,
    Caron, vieux remorqueur,
    Ecumeur taciturne aux avirons sublimes !

    Léon Dierx. ( 1838-1912).

     

     --------------------------------------

     

     

    « RV reflets du 21 novembreSur les bord de l'Orge »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 00:48

    Il est des hommes comme des bateaux, seuls dans la vieillesse, bel âge d'autrefois perdu... joli tout, bises, JB

    2
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 04:04
    colettedc

    Bravo, Mireille : magnifique toile !!!

    Et, merci du partage de ce beau poème !

    Bon vendredi,

    Bises♥

    3
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 06:19

    ... cette poésie illustre fort bien ton magnifique tableau!

    Tu accordes à ce bateau le droit d'être éternel..

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    4
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 06:54

    Le tableau est magnifique.... le poème aussi !

    Très bonne journée et gros bisous

    5
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 07:30

    Je vais bisser les commentaires précédents.

    Ton tableau est superbe !

    Je découvre le poème grâce à toi. Merci !

    Bisous et douce journée.

    6
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 09:05

    Un très beau poème illustré par ce magnifique tableau, merci Mireille.

    Bises et bon vendredi

    7
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 11:54

    Oh le bel hommage à ces vieux bateaux qu'on voit souvent échoué sur un coin de plage isolée.

    Je ne connaissais pas cet auteur et je le note car j'aime tout particulièrement la poésie.

    Bon we

    8
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 13:18

    Belle osmose entre ce tableau et cette poesie choisie 

    Merci Mireille 

    Bises

    9
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 15:07

    Coucou Mireille,
    Un bien joli poème en partage, mais je suis surtout admirative devant ton travail à l'acrylique.
    Bravo !
    Bises et bonne journée

    10
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 15:08

    Jolie toile et poème forment un si bel accord … un beau billet Mireille !

    Je te souhaite un doux week end bien au chaud en cet automne qui peu à peu s'estompe !

    Bises du cœur ch'ti !

    Nicole

    11
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 16:18

    Oui voilà une belle oeuvre avec une touche dorée ! .

    Bonne fin de semaine malgré ce bien mauvais temps , bisous , escapade , 

    12
    Samedi 23 Novembre 2019 à 08:27

    bravo une toile magnifique aussi beau que le texte

    bises amicales

    13
    Samedi 23 Novembre 2019 à 10:42

    Bonjour,

    En lisant ce très beau poème j'ai pensé à Heredia et je ne m'étonne donc pas que ce soit un Parnassien :t u me l'as fait découvrir .

    As-tu fait ce tableau pour l'illustrer ?Et tout cas , il le fait parfaitement avec ce soleil qui sombre dans un océan aux rouges tragiques devant ce vieux bateau échoué dont on imagine à sa guise le  passé .

    Bises .

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    14
    Mardi 26 Novembre 2019 à 08:55

    oh je suis fan autant ton tableau que ce texte que je découvre. belle idée l'utilisation des feuilles d'or, cela fait un plus, bravo. bises.celine

    15
    Mardi 26 Novembre 2019 à 15:03

    Superbe toile Mireille accompagnée d'un bien beau poème .

    Bonne semaine 

    Bises 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :