• Ardoisier

     

    Ar maen-glaz / La pierre bleue.

    Ardoisier

    Dans une des annexes  nous pouvons découvrir le métier ardoisier.

     

    Les Ardoisières

    Ardoisier

    Vers le milieu du XIXe siècle, les arrêtés gouvernementaux concernant la sécurité et l’hygiène en matière de construction ont amené l’abandon progressif du chaume comme mode de couverture des maisons. Jusque là, l’ardoise était réservée aux monuments et aux bâtisses des paysans les plus riches. Cela a favorisé la mise en exploitation des filons ardoisiers des Monts d’Arrée.

    En 1952, six carrières étaient exploitées à Plounéour-Ménez. Elles étaient purgées au siphon de l’eau qui ruisselait. Les dalles de schiste étaient dégagées à la masse, au pic et à la barre à mine. Elles étaient fendues à proximité des abris voutés, mesurant 2 mètres sur 2 et construits avec les déblais de l’exploitation. L’ardoisier y avait parfois construit une minuscule cheminée et ménagé une niche où il pouvait se tenir à genoux pour fendre l’ardoise. les ardoises étaient sorties à la brouette de la carrière, puis chargées dans des charrettes. Certaines ardoisières possédaient des wagonnets.

     Source: http://www.plouneour-menez.fr/fr/patrimoine-naturel.php

     

     

    Jusqu'au milieu du 20e siècle,

    Ardoisier

     une importante production d'ardoises rustiques,

    également appelées ardoises de montagne, se développa autour de

    St Cadou, St Rivoal et Commana .

     

    Ardoisier

    Si les ardoises extraites dans le passé couvrent aujourd'hui encore les anciennes bâtisses de la région,

    la très grande majorité de ces ardoisières sont aujourd'hui abandonnées.

    Ardoisier

     Voici un site sur histoire des ardoisiers en bretonne.

    « Ti formSuivont le chemin du paysan »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Novembre à 01:01

    Merci Mireille, de nos jours on voit plus de tuiles... l'ardoise comme le chaume se font plus rares... bises

    2
    Lundi 13 Novembre à 04:01

    Bonsoir dans ma nuit Mireille ! Je trouve magnifiques les toits en ardoise,

    dommage cet abandon mais qui sait peut-être y reviendrons-nous un jour ?

    Bisous !

    3
    m trinckquel
    Lundi 13 Novembre à 06:47

    Merci pour ces belles photos... et ces explications.... Quand j'habitais le Loir et Cher, les maisons étaient presque toutes couvertes en ardoise.... Dans les Landes (et autour), toutes les maisons sont couvertes en tuiles....

    Très bonne journée. Gros bisous

      • Mardi 14 Novembre à 19:09

        Lande, Pays Basques les toits sont en tuiles rouges au Béarn c'est de ardoises.

        Merci de ton passage bonne soirée.

    4
    Lundi 13 Novembre à 06:50

    Bonjour Mireille. Une jolie suite toujours aussi bien documentée. Bisous

    5
    Lundi 13 Novembre à 06:55

    Bonjour Mireille , oui l'ardoise a beaucoup plus de charme et bien dommage 

    qu'elle ne soit plus utilisée ! . Bon début de semaine , bisous , 

    6
    Lundi 13 Novembre à 09:11

    Bonjour Mireille pour toutes ces explications 

    Un metier dur !

    Bises

    7
    Lundi 13 Novembre à 10:21

    Coucou Mireille

      C'est pour ça que les hortensias sont bleus en Bretagne ! lol !

    Dans ma campagne limousine les toits sont en ardoise et je connais, en Corrèze, le village de Travassac qui abrite d'anciennes carrières d'ardoise à ciel ouvert, exploitées à la verticale, un site unique en Europe, j'en ai parlé ici

     Merci pour ton partage

    Bisous, à bientôt

    8
    Lundi 13 Novembre à 10:55

    Les toits d'ardoises sont très beaux je trouve mais malheureusement toutes les ressources naturelles ont un fin !

    Bonne semaine Mireille

    bisous bisous

    9
    Lundi 13 Novembre à 10:56

    bonjour Mireille , ah oui un métier dur  mais que c'est beau l'ardoise !! les toitures et +++

    oui cette couleur bleue  comme dit DD  pour les hortensias  c'est bon 

    belle journée A+ bises

    10
    Lundi 13 Novembre à 13:40

    Bonjour Mireille, merci de nous faire découvrir ce métier oublié. Bonne journée

    11
    Mardi 14 Novembre à 07:31

    bel article pour faire découvrir ce métier si rare. encore bien froid ce matin, mais du soleil prévu par la suite. bises.celine

    12
    Mardi 14 Novembre à 07:49

    ... ils deviennent rares les toits en ardoise ,

    heureusement que certaines rénovations les maintiennent encore.

    Bonne journée!

    Bises de Mireille du sablon

    13
    Mardi 14 Novembre à 13:58

    Un article intéressant, et ensuite après ce beau travail, de magnifiques toitures.
    Bise et bonne journée Mireille

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :